Murof et Ankama
WAKFU est un MMORPG édité par Ankama. "MuroForum" est un site non-officiel sans aucun lien avec Ankama.
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 37 le Ven 8 Nov 2013 - 21:56
Synthèse du Forum
Murof Community, Forum non-officiel des univers d'Ankama, ouvert le Mer 10 Nov 2010 - 16:12.

Nous somme le Ven 24 Nov 2017. Le Forum est donc âgé de 2570 jours.

La Murof Community compte actuellement 107 membres. Le dernier arrivant s'appelle MarcellaReming.

Nombre de posts à ce jour : 41624
Nombre de topics à ce jour : 495
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Meilleurs posteurs
Vlad' (3671)
 
Mimi (3574)
 
Moinonminou (2866)
 
Fao (2683)
 
Ninar (2239)
 
Ritreku (2228)
 
Kamilla (1912)
 
Jeananas (1780)
 
Boofmwa (1522)
 
Cat :p (1477)
 

Derniers sujets
» Héééé!
Mer 19 Juil 2017 - 3:20 par Pan

» La musique que vous écoutez en ce moment~
Ven 15 Avr 2016 - 11:56 par Zebik

» C'EST QUI LA REINE?
Sam 5 Déc 2015 - 5:40 par Ninar

» Quand on veut, on peut pas toujours forcément, mais ça aide !
Mar 6 Oct 2015 - 12:24 par RYOUKE

» Second souffle
Jeu 1 Oct 2015 - 20:28 par Pan

» Topikaflood...?
Jeu 1 Oct 2015 - 17:59 par Ninar

» Nouvelle : Le Songe
Lun 28 Sep 2015 - 15:42 par Shola

» [Jeu Sans Mot] - La version Murof.
Dim 16 Aoû 2015 - 18:18 par Ruinemaru

» Le Multi-Contes
Jeu 13 Aoû 2015 - 15:38 par Invocage

» Ruinemaru au porte de la ville
Sam 8 Aoû 2015 - 2:59 par Mimi

» La Galerie de Kagu'
Ven 7 Aoû 2015 - 23:13 par Mimi

» Pokemob
Jeu 6 Aoû 2015 - 16:42 par Ruinemaru

» Il est temps maintenant
Mer 29 Juil 2015 - 19:16 par RYOUKE

»  ¤*[les dessins signés le chat]*¤
Mar 28 Juil 2015 - 22:03 par Ruinemaru

» Les dessins de Mimi la gameuse 8D
Mar 28 Juil 2015 - 21:26 par Ruinemaru

» ♦ Kaotika ♦ (En cours)
Mar 21 Juil 2015 - 17:52 par Shola

» KernavALPINPIN01
Dim 12 Juil 2015 - 19:30 par Cat :p

» Caitlyn Jenner
Dim 12 Juil 2015 - 19:29 par Cat :p

» Japan Expo 2015 o/
Jeu 2 Juil 2015 - 12:12 par Ninar

» ANNECY 2015
Lun 1 Juin 2015 - 21:19 par Mimi

Liens divers
Voici une liste de liens utiles aux utilisateurs du MuroForum. Pour tout ajout de liens quelconques, merci d'envoyer un Message Privé à Kamilla ou Ninar.

Liens internes
Page d'accueil
Portail du Forum
Calendrier des Event
Galerie
Liste des membres
Modèle de présentation
Murof, la fiction Originelle
Le coin détente

Liens externes
Ankama.com
Site officiel Wakfu
Fan-Arts du forum officiel
Imageshack
Noelshack
DeviantART
Tumblr
YouTube
Googles
Icon generators
Japanese emoticons

Galerie littéraire Faonesque

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Galerie littéraire Faonesque

Message par Fao le Mer 16 Nov 2011 - 22:19

On ne change pas une équipe qui gagne.
Faudrait que ce soit le véritable titre, et pas une vague réminiscence de temps anciens...
Bon!
Les textes sont aussi disponibles sur mon blog


Dernière édition par Fao' le Mer 16 Nov 2011 - 22:29, édité 1 fois
avatar
Fao
Fonctionnaire Retraité
Fonctionnaire Retraité

Messages : 2683
Age : 22
Localisation : 240, rue des Enudis.

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Lessivé mais toujours des couleurs
Âge RP : 33 ans, à jamais!

Revenir en haut Aller en bas

Cyanne sans ses parents

Message par Fao le Mer 16 Nov 2011 - 22:20

Que se serait-il passé si Fao' n'avait pas décidé de rendre visite à Maev' ce jour-là ? Que serait-il donc arrivé si, dans les remous fluctuants de son humeur, il ne s'était ensuite pas dirigé droit vers Brakmar, en quête de calme et de réponses ? Bizarrement, Jeana' ne semblait pas être fâchée le moins du monde contre lui et il ne semblait pas avoir d'événement majeur passablement négatif qui puisse justifier son exil mais... il pouvait bien faire ce que bon lui semblait !
Maev' avait le menton légèrement trop haut pour que Fao' put voir ses yeux. Assise sur son canapé, enveloppée dans son peignoir, elle écoutait attentivement l'éniripsa qu'elle ne pouvait plus voir, et restait à l’affût de Kalaen s'égayant avec son père sur le matelas en face d'elle.
« Tu comptes y rester longtemps ?
– Un ou deux jours, le temps de rencontrer le Prince et de méditer un peu dans ma tour, et je reviendrais.
– Et Jeana vient avec toi ?
– Oui. Cyanne va rester avec Kiri.
– Et Kalaen ?
– Eh bien, si ça ne te dérange pas...
– D'accord, acquiesça Maev'. De toute façon, au moindre problème y a Nico'. »
Le père rassuré regarda une dernière fois son fils, le posa près de Maev', embrassa le front de la jeune aveugle et s'en fut.
Avec Cyanne, plus rien n'était comme avant. Kiri prenait ses distances, elle ne parlait que du métier de trappeur, et encore, en cherchant le moins de sous-entendus évocateurs. Elle s'en voulait un peu d'avoir ouvert la voie à un monde trop mûr pour l'enfant que la Vampyre était encore.
Surtout que les Vampyres n'atteignaient l'age adulte que vers 30 ans... Mais, en contrepartie, ils vivent éternellement !
N'empeche que du haut de ses quatre ans, parler d'accouplement et de grossesse était un peu surfait.
Mais elle était bien trappeur, et les humains étaient comme les bouftous ou les tofus : le papa qui saute sur la maman toute rouge, la semence, la progéniture...
Elle pouvait ainsi intégrer les notions de Wakfu et de Stasis. La plupart du temps, elles s'enfonçaient toutes les deux dans la foret pour trouver le maitre de clan qui leur parlera de sa terre, de ses préférences, de son humeur et parfois m^me du temps qu'il fera ! Elle expliquait à Cyanne les choses les plus secrètes en matière de combat, d'armement, qu'il soit paradant et forçant le respect ou au contraire caché et discret.
Et la Vampyresse apprenait à une vitesse considérable. Elle en devenait m^me dangereuse pour la réputation de Kiri. Mais Kiri s'en fichait un peu : elles ne pourraient que mieux s'amuser ensemble.
Cyanne dressa la table du dîner pour Kiri et elle. La Iopette prit les assiettes pour les poser sur la table, et la Vampyrette prit la carafe de jus qu'elle avait préparé avec sa tata. Elles s'installèrent :
« Il sont où papa et maman ?, demanda Cyanne.
– Ils sont en voyage, chérie, ils vont revenir après le week-end.
– C'est quand le week-end ?
– Encore deux dodos. Est-ce que tu veux bien dormir chez tata Kiri ?
– Oh, oui !, s'écria Cyanne.
– Tu veux faire quoi demain ?
– On va chasser !
– Pas toute la journée, tout de m^me, ria Kiri. Autre chose.
– Dans les bois ! Promener !
– Quoi d'autre ?
– On va voir Bébé Elianne !
– Bon, d'accord. Ensuite ?
– On va... jouer !
– Jouer à quoi ?
– Au Vampyre ! »
Kiri commença à manger tandis que Cyanne s'énervait en détaillant ce qu'ils allaient faire. Elle se mit à proposer des choses à faire :
« Tu veux aller voir Kalaen, avec tata Maev' ? »
Cyanne accepta. Après, elles mangèrent en silence. Il était tard, Kiri alla coucher Cyanne avant de recevoir Miam qui venait d'arriver passer la soirée.
La petite fille de dormait pas, elle ne supportait pas qu'il y ait du bruit dans la maison où elle dormait : ça l’empêchait de s'apaiser. Elle entendait les rires, des bruits indéfinissables, soudain un silence plat, complet. Suspect. Enroulée dans le lit de Kiri, elle ne semblait pas comprendre ce qui se passait.
Elle entendit soudain des pas dans les escaliers. Elle n'avait aucune idée du temps qui s'était écoulé, et les bruits se rapprochant la figèrent de terreur. Ses dents étaient prêtes  à frapper au moindre danger. On mit la main sur la poignée, la tourna et la porte s'ouvrit dans un grincement rauque.
Étant dos à la porte, elle effectua un mouvement mille fois précautionneux pour tourner la tête et voir ce qui se passait.
Kiri poussa un soupir d'aise et entreprit de mettre sa nuisette, jetant ses habits de jour sur la chaise. Elle rejoignit son lit, se coucha et sentit que Cyanne ne dormait pas.
« Je t'ai réveillée, dit-elle doucement.
– Non. J'arrive pas à dormir.
– Tu veux un bon verre de lailait chaud ? »
Cyanne se pelotonna contre Kiri. Elle était moite et chaude. La Iopette prit ça pour un non, pressa l'enfant contre son sein et s'endormit finalement.
Quand Cyanne se leva, Kiri dormait encore, elle se sentit seule, terriblement seule. Son papa et sa maman n'étaient pas là, Kalaen était chez tata Maev' et elle ne connaissait personne à qui parler, sur l'instant. Elle descendit du lit et se balada dans la maison, s'aventura dans la cave, trouva quelques souris, les tua. Il y avait un coffre dedans, elle s'approcha : il était fermé. Elle hésita, se livra à un long dialogue nourri de moratoire et de curiosité. Finalement, elle se dit que son père allait bien à Brakmar , et pas à Bonta ! A Brakmar, on pouvait faire ce qu'on voulait, dire ce qu'on pensait, et m^me tuer ceux qu'on aimait pas ! Alors pourquoi ne pas ouvrir ce petit coffre de rien du tout ?
Elle se jeta sur le cadenas, força la serrure et regarda à l'intérieur.
Celui-ci la glaça, l'enivra, la surexcita et l’effraya. Elle plongea sans attendre la main à l'intérieur et ressortit le...
« Eh bien, c'est maintenant que tu penses à moi ? J'ai bien attendu des dizaines d'années dedans avant de... Oh, oh ! Bonjour petite demoiselle ! Comment t'appelles-tu ?
– Je m'appelle... Cyanne !, indiqua la Vampyre.
– Cyanne, c'est un joli nom... Moi je m'appelle Azazel, répondit l'autre.
– Vous êtes quoi ? Un objévivan ?
– Un Objivévan, corrigea Azazel. Je suis un joli collier, n'est-ce pas ?
– Est-ce que tu es gentil ?, fit Cyanne innocente.
– Bien sur que je suis gentil, surtout avec les très gentilles filles comme toi.
– Tu sers à quoi, toi ? Pourquoi tu parles ?
– Mon créateur se sentait seul avec un collier qui ne parlait pas. Alors, il l'a rendu magique ! Depuis, le collier rend imbattable celui qui le porte, et il peut parler. Et je suis là.
– Imbattable ?! Ca veut dire que... je peux tuer un millimulou d'un seul coup ? »
La petite fille était subjuguée par la puissance du shushu. Mais l'autre surenchérit encore :
« Oh, si ce n'est que ça... je peux t'en tuer 10 d'un coup !
– Mais alors, tu es méchant parce que c'est Stasis ! Faut pas beaucoup tuer !
– Je peux le faire, se rattrapa Azazel, mais... je ne le fais pas. Je sais bien que c'est méchant.
– Alors tu es gentil, confirma Cyanne.
– Oui. »
Long moment de flottement, pendant lequel Cyanne observait l'amulette sans trop savoir quoi faire. Il brisa le silence d'une voix douce :
« Est-ce que tu te sens seule ?
– Oui. Mon papa et ma maman sont pas là, et Kalaen non plus.
– Kalaen, c'est ton amoureux ?, tenta Azazel
– Non, c'est mon petit frère ; il est très gentil lui aussi tu sais...
– Tu sais quoi, dit le shushu, si tu me mets, tu ne seras plus jamais seule ! Et en plus, tu seras très jolie. »
Hésitante, Cyanne songea à mettre le collier. Mais son instinct lui dit de le reposer là où l'avait trouvée. Kiri ne lui avait pas beaucoup parler des objets magiques, sauf ceux qu'elle portait pour aller combattre. Certains lui donnaient de la force, d'autres des faiblesses et de la force, et il était très important pour combattre de bien choisir son équipement, sa panoplie.
« Elle est où ta pamoplie ?
– Ma panoplie ? Eh bien... elle est cachée partout sur le monde des 12.... Si tu veux, tu peux me mettre, et aller chercher les autres.
– Ils sont comme toi les autres ?
– Mon créateur avait beaucoup d'objet, et sa puissante était sans égale. Il pouvait rivaliser avec les Dieux, et plus encore ! Les dominer !
– Ton créateur c'est qui ? Grogres ?
– Hein ? Non ! Pas Ogrest, pas du tout ! Mais je ne saurai pas t'expliquer, mets-moi et tu sauras comment faire. »
Elle porta le collier à deux mains pour le mettre à son cou. Il était très lourd pour un collier normal. Elle remarqua un papier au fond du coffre : «Shushu, ne jamais porter sous aucun prétexte !! » mais elle ne savait pas le lire. Elle le leva à hauteur de son visage, une sorte de pierre précieuse en forme d'oeil lui souriait.
« Cyanne, Cyanne, où es-tu ?
– C'est Kiri qui m'appelle, fit la Vampyrette en baissant le collier
– Non, non ! On va lui faire une surprise, susurra le shushu. Mets-moi vite avant qu'elle ne te trouve... »
« Cyanne, enlève ça tout de suite, s'écria Kiri du haut de l'escalier.
– Allons, allons, ne l'écoute pas, intervint Azazel, elle ne veut pas te voir puissante, c'est pour ça ! »
La voix du shushu, assourdissante, vibrait dans son esprit et elle n'avait plus rien de doux ni de sévère. Elle semblait relater, à elle seule, la vérité pure et dure. Sans subjectivité, elle semblait être celle de la justice m^me.
« Je t'en prie, ma petite Cyanne, enlève ça, c'est pas bien !, reprit la voix suraiguë de Kiri paniquée.
– Ne l'écoute pas, elle ment, elle est jalouse, je suis gentil, moi !
– Non !, s'écria Cyanne à l'égard de la Iopette.
– Et tes parents, ils vont dire quoi papa et maman, tenta Kiri.
– Ceux-là ? Laisse tomber, on n'en aura plus besoin, cracha le shushu. De toute façon, ils ne t'aimaient pas. Regarde, ils sont partis sans toi, et ils s'occupent de Kalaen plus que de toi ! »
Elle était déchirée, la petite Cyanne, tant par la sincérité inflexible de son nouvel ami et par l'effroi de sa tata qui, horrifiée, voulait qu'elle le quitte. De plus, le shushu avait raison. Ils étaient aux petits soins pour Kalaen et ne faisaient rien pour elle. Et sa voix ne faisait que révéler des choses sur les gens et elle était impatiente d'en savoir plus.
« Ils ont Kalaen, eux, dit-elle pour Kiri.
– Ne dis pas n'importe quoi, moi je sais qu'ils étaient très heureux quand tu es née !
– Regarde-toi, tonna Azazel, Vampyresse, la seule ! Personne ne veut te parler, tout le monde a peur de toi, et tu es toute seule, différente ! Et que font tes parents ? Ils t'envoient tuer des millimulous et des bouftous pour te faire taire, alors qu'avec moi tu peux GOUVERNER LE MONDE !
– Cyanne, ne l'écoute pas, il va te rendre folle, s'évertua Kiri.
– Elle n'osera pas dire que je mens, parce que je dis la vérité, annonça le shushu, mais cette fois prenant la bouche de Cyanne. »
Kiri tressaillit en entendant la voix rauque et forte, si forte, assommante du shushu, sortir de la petite bouche de Cyanne. Elle chercha quelque chose à dire pour gagner du temps :
« Tu dis peut-être la vérité, mais il y a autre chose, Cyanne, c'est qu'il ne veut pas ton bien.
– Bien sur que si ! Je vais faire d'elle une Déesse, quelqu'un de respecté et craint par tous, TOUS ! »
La pauvre Cyanne ne pouvait etre que spectatrice de ce combat acharné, pendant que le shushu pénétrait doucement en elle et que Kiri, s'approchant dangereusement, tentait de la dissuader encore :
« C'est quoi qui est mieux ? Être crainte ou aimée ? Tu es encore trop jeune, Cyanne, tu as le temps de grandir, et tu choisiras après. Pas maintenant, pas déjà, tu sais c'est quoi un amoureux ?, se surpassa Kiri
– Pas besoin de savoir, elle n'en veut pas !, intervint Azazel.
– Tais-toi, Shushu ! Cyanne, enlève ça. Maintenant ! »
Apeurée, la petite mit la main au collier :
« Ne fais pas ça, s'écria le shushu. Imagine ce qu'elle va te faire quand tout sera fini ! Tu seras punie pour avoir désobéi ! Alors que si tu me laisses faire, c'est TOI qui la puniras !
– Il ment, je ne te ferai rien. Allez, enlève ça ! »
Cyanne avait pris sa décision, et cet échange l'en avait encore plus persuadée. Elle put reprendre contrôle d'elle-m^me, de sa bouche et ferma les yeux en criant :
« TAIS-TOI ! »
Kiri ne réfléchit pas en se demandant à qui elle demandait de se taire. Elle sauta sur la petite fille pour lui arracher le lourd collier trop grand qui rebondissait sur son ventre. Elle le jeta dans le coffre et mit le verrou. Des fumées noires, poisseuses, parsemées de braises rougeâtres s'échappèrent du cou de la petite pour rejoindre l'intérieur du coffre par les rainures du bois. Un écho lointain relatait  un « Noooooon ! » de désespoir et se tut. Cyanne se précipita sur Kiri pour rouvrir le coffre :
« Non ! Non ! Azazel ! Méchante, méchante Kiri ! Azazel !
– Cyanne, arrête maintenant, tu as fait assez de bêtises comme ça. »
Le ton autoritaire et menaçant de Kiri présagea à la petite fille qu'elle allait recevoir un sermon monumental. Kiri se leva cependant et lui montra les escaliers :
« Allez, va manger. »
Elle y alla en traînant des pieds.
Toutes deux attablées, calmes, se regardaient. Cyanne était furieuse, et se considérait pas avoir fait une bêtise. Pour elle, c'était un pan de vérité et de grandeur qui lui étaient enlevées au profit de la servitude et du secret. Kiri était encore sous le choc, mais n'en laissait rien paraître. Elle tentait de se rappeler de l'attitude de son grand-père quand il avait été dans le m^me cas de figure. La Iopette voulait d'abord capter son attention.
« Je te comprends, Cyanne. Ce que tu ressens, et tout. Je comprends.
– Non, tu peux pas.
– Pourquoi ça ?
– T'es pas une Vampyre ! »
Ce n'était pas spécialement gagné. Elle tenta pas une autre manière :
« Tu sais qui c'est, Azazel ?
– C'est un objévivan, fit Cyanne la tête haute.
– Non, ce n'est pas ça. C'est un...
– Azazel ne ment pas ! Vous qui mentez ! »
Le ton était sans appel, pas moyen d'en placer une désormais. Elle se rappela que son grand-père aussi ne pouvait pas dire quoique ce soit sans qu'elle ne veuille sa mort empalé, brûlé, noyé, castré ou bien saigné. Elle tenta pourtant :
« Azazel dit vrai, mais il a oublié quelque chose, de très important.
– Et vous, vous n'avez rien oublié mais vous n'avez rien dit !, s'écria une petite voix dans sa tête. »
C'était cette voix fougueuse, désireuse de changement, celle qui avait cherché puis trouvé Azazel avant de se le faire enlever par le vieil homme. Cette partie d'elle était toujours désireuse de retrouver le shushu, elle s'était juste fait dominer, mais elle s'émancipait maintenant. C'était devenu la voix de Cyanne, son porte-étendard, l'avocat de cette petite fille complètement fermée au dialogue et, de toute façon, incapable de s'exprimer correctement.
« Nous n'avons rien dit, se dit Kiri, parce que c'était trop tôt.
– En fait, dis juste que cela ne vient jamais à propos, et qu'on finit par le découvrir nous-m^me, et qu'on ne comptait juste PAS nous le dire !
– Il faut savoir le dire, il faut savoir l'exposer au danger et l'en protéger, mais certains ne savent pas, certains ont trop peur. Ils font mal, car il finira dans ce piège tendu, s'exprima Kiri de la voix de la raison. »
La Iopette considéra Cyanne sans rien prononcer. Elle mangeait en l'ignorant royalement. Elle voulut la mener au dialogue :
« Dis-moi, qu'est ce que tu comptais vouloir en délivrant Azazel de sa prison ? »
Elle ne répondit pas :
« Tu veux que j'en parle à ton papa ?
– Non !
– Tu sais, reprit Kiri, il faut absolument en parler. Alors c'est soit à moi, soit à ton papa.
– Alors papa, dit Cyanne. Papa il est brakmar, il va dire la vérité.
– Je sais qu'il dira la vérité, mais c'est la mauvaise vérité, dit Kiri en essayant de la convaincre (elle savait bien le cas désespéré si Fao' s'en mêlait).
– C'est mieux que toi, se mura Cyanne. »
Kiri tenta désespérément de se rappeler des préceptes de son ancêtre. Elle finit par abandonner et se leva en annonçant :
« Tu as raison, je vais t'emmener chez tata Moinon. Tu veux passer la journée avec Elianne ?
– Toi tu vas venir ?
– Non, je resterai ici.
– Alors d'accord. »
Comme prévu, Kiri déposa Cyanne chez Vlad' et rentra chez elle. Elle se cloîtra, descendit à la cave, s'agenouilla devant le coffre, l'ouvrit, prit le collier, referma le coffre et posa Azazel dessus. L’œil s'ouvrit :
« Oh, Kiri, comme tu as grandi, tu es toute jeune et jolie, comment va ton fromager de grand-père ?
– Tu sais très bien.
– Tu as fait comme ce vieux bougre, tu m'as arraché la petite Cyanne. Dommage, elle était prometteuse pourtant.
– Tu me faisais la m^me sérénade à moi, vil séducteur.
– Que veux-tu ? C'est le monde ! Vous le faites aussi ! Je suis si seul ici, comme Cyanne. Et comme toi aussi.
– Au final, dans l'histoire, il y a pas mal de monde qui est seul. Qu'arrivera-t-il si Fao' te trouve ici ? Tu lui dirais quoi ?
– Lui aussi se sentira seul. En fait, tout le monde est seul. Allons, un ou deux couples ne feront pas la différence, de toute façon, ils sont seuls eux aussi !
– Cyanne est trop jeune, tu es fou pour la prendre à cet age !
– Plus jeune ils sont, mieux c'est ! On garde une fabuleuse emprise sur les jeunes enfants, ils sont persuadés qu'on leur veut du bien, et c'est dur de leur enlever ça de la tête ! Tu en es un très bon exemple, toi, Kiri !
– Azazel... Je vais te dire une bonne chose : une fois Cyanne formée, je t'offrirai à elle. Elle deviendra gardienne, et quand elle saura te faire taire, tu riras moins.
– M'écraser par terre ou m'approcher du feu ? Compte sur moi pour avoir peur !, dit le shushu sarcastique.
– Tu devrais plutôt , Cyanne a de puissants heurs...
– Allez, jolie jeune fille, tu ne peux pas craindre que ton élève te dépasse ?
– Tu ne m'auras pas sur ce coup-là, quoi que tu dises, quoi que tu fasses.
– Quoique... Pourquoi viens-tu me voir, après vingt ans d'absence ?
– Parler à un vieil ami, enfin... je pense.
– N'y a-t-il pas là une autre raison que tu omets ?
– Non mon shu, jamais je ne te rejoindrai.
– Allons donc, tu as peur pour cette fille ? Qui n'est m^me pas la tienne !
– J'ai une amie, fidèle, drôle, sensible. Cette fille est la sienne.
– Tu veux m'amadouer, encore, comme le fit ton grand-père. Parle, parle donc d'amour, d'amitié, de tendresse, encore d'amour !
– Tu sais bien qu'à nous les Iops, les sentiments sont hors pair. Je ne sais pas les rebuter, les faire taire, ils parlent toujours !
– Tu deviens folle, jolie jeune fille. Instruis-moi donc, dis-moi qui tu aimes ?
– Parlant ainsi, c'est mon cœur que tu pilles. Parle-moi d'autre choses que de mes problèmes.
– Non mais tu vas arrêter de rimer à chaque réplique ? Tu m’insupporte ! »
Kiri sourit, de ce genre de sourire plein de sous-entendus. Azazel lança un œil désespéré sur elle, puis soupira :
« Ton grand-père t'a donc tout dit...
– Oui, et je compte bien tout dire à Cyanne.
– Pourquoi tu n'a pas d'enfant à qui me donner. Au final, j'aimais bien cette famille...
– Je ne veux pas d'enfants, tout simplement.
– Tu n'as pas d'homme, de mari, dis-moi juste. »
Kiri baissa les yeux : « J'ai des amis, des compagnons de route, tout, mais pas ça.
– Et si tu...
– Me donnais à Cyanne ?, compléta Kiri. Tu seras juste aux Nawégling. Je les aime bien aussi. Ça va te plaire, le père est poète.
– Je ne te savais pas si sadique.
– Héhé... »
Elle se leva, prit le collier pour le remettre dans le coffre, referma le coffre en ignorant les suppliques du shushu dont la voix étouffée se vit envelopper dans les ténèbres insonores du réceptacle magique.
Elle se dirigea vers la sortie, mais sur le seuil, elle fit volte-face et lança : « Va, je ne te hais point ! », avant d'éclater de rire.


Dernière édition par Fao le Ven 10 Oct 2014 - 15:21, édité 4 fois
avatar
Fao
Fonctionnaire Retraité
Fonctionnaire Retraité

Messages : 2683
Age : 22
Localisation : 240, rue des Enudis.

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Lessivé mais toujours des couleurs
Âge RP : 33 ans, à jamais!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Kiart le Jeu 17 Nov 2011 - 0:35

Bien fait, bien travaillé... Bravo Fao'! Je viens qu'en plus d'être un pessimiste pas possible, tu es un formidable écrivain.
Je n'ai rien a dire sur le texte juste qu'il est bien.

Kiart
Murofien Notable
Murofien Notable

Messages : 663
Localisation : Lointain

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description :
Âge RP :

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Moinonminou le Jeu 17 Nov 2011 - 14:51

\o/ Fao' ouvre un topic d'écriture! Houra! =D
Kiri' a des trucs aussi dangereux chez elle? ...
Pauv' petite Cyanne...lui dire des choses aussi méchantes...é_è c'est pas très gentil.

Bon tu l'auras compris, je n'ai trouvé aucun point négatif, donc bravo bravo!
avatar
Moinonminou
Bon Gros Floodeur de Murof
Bon Gros Floodeur de Murof

Messages : 2866
Age : 21
Localisation : 239 rue des Enudis_MUROF

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Xélorette, taille moyenne, bien formée; intelligente mais a un cruel manque de confiance en elle ^^°
Âge RP : 22 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Maev' le Jeu 17 Nov 2011 - 15:37

J'ai déjà dit que j'adorais Cyanne ? Oui ? Bah je le répète.
L'histoire de Cyanne promet d'être intéressante ! :)
avatar
Maev'
Génératrice de Bonnes Idées
Génératrice de Bonnes Idées

Messages : 519
Age : 23

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Roublarde aveugle ; mariée à Nico' Moneda.
Âge RP : 22 ans

Revenir en haut Aller en bas

Kalaen sans ses parents!

Message par Fao le Jeu 17 Nov 2011 - 18:47

Vous remarquerez que c'est le m^me début que le précédent... Oh! C'est mon fils aussi tout de m^me, faut pas le léser!
=D
**
Que se serait-il passé si Fao' n'avait pas décidé de rendre visite à Maev' ce jour-là ? Que serait-il donc arrivé si, dans les remous fluctuants de son humeur, il ne s'était ensuite pas dirigé droit vers Brakmar, en quête de calme et de réponses ? Bizarrement, Jeana' ne semblait pas être fâchée le moins du monde contre lui et il ne semblait pas avoir d'événement majeur passablement négatif qui puisse justifier son exil mais... il pouvait bien faire ce que bon lui semblait !
Maev' avait le menton légèrement trop haut pour que Fao puisse voir ses yeux. Assise sur son canapé, enveloppée dans son peignoir, elle écoutait attentivement l'éniripsa qu'elle ne pouvait plus voir, et restait à l’affût de Kalaen s'égayant avec son père sur le matelas en face d'elle.
« Tu comptes y rester longtemps ?
– Un ou deux jours, le temps de rencontrer le Prince et de méditer un peu dans ma tour, et je reviendrai.
– Et Jeana vient avec toi ?
– Oui. Cyanne va rester avec Kiri.
– Et Kalaen ?
– Eh bien, si ça ne te dérange pas...
– D'accord, acquiesça Maev'. De toute façon, au moindre problème y a Nico'. »
Le père rassuré regarda une dernière fois son fils, le posa près de Maev', embrassa le front de la jeune aveugle et s'en fut.
« Eh bien, petite canaille, on dit pas bonjour à tata Maev' !
– Toi... Toi tata Miam !
– Mais non ! Maev'
– Miamiam !, gazouilla l'enfant.
– Pas du tout ! Ecoute bien : Ma-èv'.
– Non non, tu te trompes, l'interrompit une voix d'homme entrant en trombe dans le salon. C'est « mon Eve »... Pas « Ma Eve ».
– Abruti !, lança Maev' à Nico' avant de l'embrasser rapidement. »
Le Zobal prit l'enfant qui réclama les bras de la femme, malgré cela il fut bien content de « voler » dans les bras de Nico', qui le prenait à bras-le-corps, et qui le faisait balader à deux mètres du sol.
« Parents à Brakmar j'imagine.
– Et Cyanne chez Kiri, opina Maev'.
– Incorrigibles. Dis-moi, ajouta Nico' à l'adresse du bébé, je m'appelle comment, moi ?
– Hum... Dada !, sourdit Kalaen.
– Non ! Pas du tout !
– Hum... tata Maev' !
– Eh mais tu te fiches de moi, là ! A l'arnaque ! »
Kalaen prit le masque de Nico à deux mains pour l'enlever, et après une petite hésitation, celui-ci le fit. Alors l'enfant reconnut l'homme en dessous :
« C'est Nico' !
– Paaarfait ! Tu as gagné ton déjeuner d'aujourd'hui, mais ça va être serré pour le dîner !
– Tu n'as juste pas intérêt à faire ça à mon enfant, intervint Maev'. Sinon je t'étripe.
– O chair de ma chair, O sang de mon sang, au grand jamais je ne te ferai subir ce que Kalaen endurera ce week-end ! »
Le Zobal faussement théâtral se laissa tomber sur le canapé aux cotés de sa femme et posa l'enfant entre les deux. Immédiatement Kalaen se mit à jouer avec Nico'.


Kalaen était encore en train de jouer quand Nico' fit remarquer à Maev' qu'il jouait beaucoup. La jeune femme acquiesça et confirma qu'il jouait depuis des heures sans se lasser.
« Je suis sur qu'il va finir Ecaflip celui-là, grommela Nico'. Encore un de ces flambeurs qui se la ramènent avec leur chance insolente et ruineuse...
– Ne t'inquiète pas, il ne va pas t'arnaquer... »
Le Zobal ne répondit pas, et Maev' reprit :
« Je ne sais pas ce que tu as contre les Ecaflips, vraiment. Ils sont très gentils, tu sais. J'avais une amie Eca, et je suis sure que Kalaen va être adorable !
– Il a encore du temps devant lui, pour choisir, dit Nico' avec un air de défi. Bon, ajouta-t-il en se levant, je vais préparer le dîner ! Je te ferai remarquer qu'il ne l'a toujours pas gagné, ce petit avorton ! »
Kalaen leva les yeux vers un Nico' pas très accueillant, et alla se blottir dans les bras de Maev' qui le consola :
« Tu lui fais peur, arrête un peu, fit Maev' à son aimé en lui caressant la joue d'un doigt rassurant.
– C'est ça, oui, fais-moi cette tête-là, menaça Nico' à l'adresse du bébé. »
Tout en le regardant, Kalaen s'accrocha plus fort à Maev' avec un air apeuré. Elle chassa Nico' d'une main, qui s'éloigna en éclatant de rire :
« Méchant !, articula Kalaen.
– Mais non, il rigole, lui dit Maev'. Il t'aime bien, ajouta-t-elle en l'embrassant.
– Tu vas voir, je vais le rendre fou, moi !, éclata Nico' dans la cuisine.
– S'il est comme son père, il le sera déjà avant que tu n'agisses. Et puis, il est très gentil Kalaen ! »
**
« Il ne dormira pas dans le lit !, s’entêta Nico'
– Mais chéri, il ne peut pas dormir seul par terre !
– Bien sur que si, on lui fait un petit lit de camp...
– Non, je veux l'avoir près de moi, j'ai peur que... qu'il lui arrive quelque chose. »
Nico' se rasséréna en songeant que sa femme aveugle ne voudrait pas risquer de chercher un enfant pleurant à tâtons. C'était plutôt mieux de le faire dormir sur le lit.
« S'il-te-plaît, supplia-t-elle.
– Bon, accepta Nico' à contrecœur. »
Elle le rejoignit dans le lit et plaça l'enfant entre eux deux. Il s'enfonça dans l'oreiller pour regarder fixement le plafond. Kalaen tentait encore de jouer sur le matelas, sous les draps, et Maev' n’arrêtait pas de le remettre, sans succès, à Morphée. Finalement, Kalaen se coucha et sembla dormir un peu. Apaisés, les deux adultes se mirent à somnoler.
Jusqu'au moment où le garçon se réveilla en sautant sur le lit. Groggy, Maev' tenta sans succès de l'assommer d'un coup de patte digne d'un millimulou ivre et Nico' sentit ses nerfs chauffer à blanc.
Se redressant, il saisit Kalaen par les épaules et lui dit, assez calmement mais d'un air ferme :
« C'est fini, maintenant, c'est l'heure de dormir ! Alors soit tu te couches et tu dors, soit je t'envoie dehors dormir avec les chachas ! Tout écaflip que tu seras ! »
Kalaen prit une moue attendrissante pour ramollir le cœur de Nico', mais celui-ci ne se laissa pas faire. Finalement, l'Ecaflip se coucha et se blottit contre Maev', tout silencieux. Le Zobal, satisfait, put finir ainsi sa nuit.
**
« Kalaen... Kalaen, réveille-toi... »
Le petit garçon grogna quelque chose et se prépara à pleurer. Nico' finit par le prendre dans ses bras et lui murmura doucement :
« Il ne faut pas réveiller tata Maev'... allez, viens, on va acheter le pain ? »
Bébé se calma en songeant qu'il pourra acheter une friandise à la pâtisserie. Vite habillés, ils sortirent pendant que Maev' dormait encore.
Une fois arrivés là-bas, Kalaen fut vite déçu. Nico' avait acheté son pain et était sorti sans prendre autre chose ni demandé à l'enfant s'il voulait quelque chose.
Sur la route du retour, Kalaen désigna à Nico' un petit tas brun, trempé, par terre, jurant avec le pavé gris sombre. Il le ramassa, c'était une bourse pleine de kamas. Tout content d'avoir trouvé de l'argent, il alla chez Nico' :
« Kama ! Kama !
– Sûrement ton premier mot... Mais... qu'est-ce que c'est que ça ? Tu as trouvé ça où ?
– Ici, sembla dire Kalaen en désignant le sol.
– C'est ce monsieur qu'il l'a perdu. On doit aller le rendre. »
Kalaen n'était pas vraiment partant, mais il tendit la bourse à Nico' qui courut pour rattraper l'homme devant eux :
« Excusez-moi, vous avez perdu cette bourse... »
L'autre se retourna, un sourcil en l'air, vit la bourse et son regard monta vers le visage de Nico'. Ce dernier, masqué du masque du Pleutre, ne filtrait aucune émotion. L'homme grommela alors :
« L'acteur des rues, hein ? Si c'est encore un de vos gags idiots, je ne compte pas tomber dans le panneau ! »
Il se retourna et s'en fut. Scandalisé, Nico' revint vers Kalaen et retourna à la maison avec lui :
« Visiblement, ce n'est pas sa bourse... »
Il garda les kamas sans en donner à Kalaen, qui regardait pourtant la bourse avec des yeux brillants.

Maev' s’installa à la table toute prête du petit déjeuner et huma la nourriture devant elle. Elle sut reconnaître juste à l'odeur œufs au plat, pain chaud, chocolat à tartiner, thé et café.
Il lui suffisait de tendre la main en demandant quelque chose pour que ça vienne – peut-être l'avantage de la cécité, mais aussi la pire des choses. Cette fois-ci, elle s'intéressait à la voix insistante de Kalaen qui, dès son entrée, demandait à Nico ses « kamas » :
« C'est quoi ces histoires de kama ?
– Oh, un coup de chance, il a trouvé une bourse remplie par terre.
– Il est fait pour Ecaflip, cet enfant !, s'extasia Maev'. Il a une voie toute tracée, il est si attaché à ses préceptes !
– C'est parce que tu n'as pas pu choisir que tu nous dis  ça ? »
Elle se refroidit immédiatement et considéra Nico' en répliquant sèchement :
« Je dis ça parce que je le pense. C'est magnifique d'être si lié à un Dieu.
– Surtout s'il a une sœur plutôt... démoniaque. Et tu en sais un morceau, uh ? »
Elle esquissa un semblant de sourire. Elle avait elle-m^me écrit un roman rocambolesque d'une jeune Iopette confrontée à, entre autres, tous les problèmes de démons quand on est fille de Dieu.  
Pour une fois, Maev' était plutôt contente qu'on parle de ses écrits. Elle finit par lâcher :
« Laisse-moi deviner pour elle : Sram ?
– J'aurais dit Sacrieur, jugea Nico'.
– Iop ?, tenta Maev'.
– Non, réfuta Nico. Avec un père comme ça, soit elle devient comme Vlad', soit elle ne s'y fait jamais.
– Oui, mais Vlad' est... différent. Enfin... tu vois ce que je veux dire.
– Je vois parfaitement. Tu sais quoi ? »
Il se pencha en avant de la table pour dire à Maev' à voix plus basse, comme si c'était une sorte de secret :
« Moi, j'en ai assez de cette guerre entre Anges et Démons ici, à Amakna, depuis des millénaires ! Vlad' est manipulé par un Dieu qui veut détruire les autres, Kalaen est destiné à un Dieu alors qu'il n'a rien demandé, Cyanne à être démone, et puis quoi encore ? Dis-moi qui d'autre a pu passer un pacte avec un Dieu ?
– Moi, lâcha Maev' dans un filet de voix. Et c'était nécessaire.
– Oui, excuse-moi. »
Il se laissa tomber sur sa chaise, penaud, pendant que Kalaen réclamait son dû. Il le regarda un moment et finit par dire :
« On pourrait carrément oublier Ogrest, les 5 factions, tout ça... Entre Bonta et Brâkmar, il n'y a que Bonta la Haute qui a pu surgir des eaux. Ce combat est fini, les shushus sont éparpillés sur terre, et à moins de tous les réunir, on a le temps de ne pas y penser. Maintenant, l'ennemi des Dieux, c'est Ogrest.
– Et tu fais quoi ? Un plan d'attaque pour l'avoir ? Tu conseilles quoi ? Suicide collectif ou autodestruction ?, ironisa l'ex-crâette.
– Arrête de rigoler, veux-tu ! Je pense au climat de crise qui est dehors, et toi tu prends tout à la légère !
– Euh, juste ce dont je ne vois pas les conséquences tous les jours. Parce que ce qui est quotidien, je le prend plutôt avec sérieux... »
Nico' se rendit immédiatement compte qu'il avait encore fauté. Il eut un moment l'impression de marcher en terrain miné et que, de toute façon, il finirait par faire allusion à son handicap – et donc risquer de la blesser.
«... désolé. Bon, hum... je disais...
– Ogrest, pas les démons, précisa Maev'.
– Ah oui, voilà. Je disais, faut pas avoir peur des démons comme ça, ils ne sont plus si puissants : il y a des gardiens de shushu qualifiés, les démons sont soit de l'autre côté, soit enfermés dans des épées, et c'est tout ! Ogrest, dans tout ça, il détruit tout... C'est un MONSTRE ! »
Kalaen se mit à pleurer, la tension devenait maintenant oppressante. Nico' recommença à le nourrir, et Maev' s'occupa d'elle-m^me.
« Bref, lâcha-t-elle tout de m^me. Tu pourrais essayer de lui passer le lailait maintenant ? »
Le garçon agitait ses bras trop courts vers la brique dont le Zobal vida piteusement le contenu dans un bol. Le comportement de Kalaen semblait l'abattre.
« Sans plus aucun espoir, sourit Maev'.
- Il devra, décréta Nico', me léguer une pension de bienveillance quand il sera grand. Parce que je me serai bien occupé de lui étant enfant... Au moins je serai payé pour quelque chose! »


Dernière édition par Fao le Ven 10 Oct 2014 - 15:28, édité 2 fois
avatar
Fao
Fonctionnaire Retraité
Fonctionnaire Retraité

Messages : 2683
Age : 22
Localisation : 240, rue des Enudis.

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Lessivé mais toujours des couleurs
Âge RP : 33 ans, à jamais!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Maev' le Jeu 17 Nov 2011 - 19:05

Je ne peux qu'aimer cette partie... Franchement, j'ai l'impression que même moi je n'aurais pas pu mieux retranscrire Maeve et Nico'...

Bref, j'ai dévoré ton dernier chapitre. Milles mercis ! Je te prendrais bien dans mes bras, mais je ne sais pas si je peux oser :)
Merci
avatar
Maev'
Génératrice de Bonnes Idées
Génératrice de Bonnes Idées

Messages : 519
Age : 23

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Roublarde aveugle ; mariée à Nico' Moneda.
Âge RP : 22 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Jeananas le Jeu 17 Nov 2011 - 19:40

J'ai beaucoup aimé les deux écrit ci-dessus, plus particulièrement celui avec Kalaen !
Maev et Nico sont très bien retranscrits, pour reprendre les mots de Maev, mais tu as tendance à oublier que Maev est aveugle. On ne dira pas parfois !
Enfin, très sympa, mignon et sérieux à la fois !
avatar
Jeananas
Floodeur de Profil
Floodeur de Profil

Messages : 1780
Age : 21
Localisation : 240 rue des Enudis MUROF

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Jeana' est une fécatte aux ascendances eniripsa et entremetteuse dans l'âme. Elle travaillait au pour Marion-Erina dans sa boutique à objets divers mais à ouvert sa propre affaire qui concerne le dessin. Mariée au comte et écrivain très reconnu Faolin Nawégling, Eniripsa au catogan, il lui a donné deux enfants : Cyanne (5 ans) sramette et Kalaen (3 ans et 6 mois) ecaflip. ans
Âge RP : 28 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Fao le Ven 25 Nov 2011 - 15:30

... Placer le texte directement ici ou mettre le lien vers le blog?
Ce serait mieux, on ne distendrait pas la page avec des textes interminables...

Bref
*dans son laboratoire d'expérimentations murofiennes, obtient des résultats détonants!* C'est quoi le résultat?


Dernière édition par Fao le Ven 10 Oct 2014 - 15:29, édité 1 fois
avatar
Fao
Fonctionnaire Retraité
Fonctionnaire Retraité

Messages : 2683
Age : 22
Localisation : 240, rue des Enudis.

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Lessivé mais toujours des couleurs
Âge RP : 33 ans, à jamais!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Vlad' le Dim 27 Nov 2011 - 23:53

Juste pour dire que j'ai lus. Les trois textes.
Et que si tu veux mon avis sur tes textes, c'est raté. Je ne ferais pas l'erreur de répéter exactement la même chose que toujours. Tu sais très bien ce que j'en pense, après tout...
avatar
Vlad'
Administrateur du MuroForum
Administrateur du MuroForum

Messages : 3671
Age : 23
Localisation : 239, rue des Enudis, Murof

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Iop à lunettes, cheveux en batailles, blonds, tirant légèrement sur le roux. Et pas l'inverse !
Âge RP : IRL + 2 , soit 22 en 2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Fao le Lun 19 Déc 2011 - 16:33

Un scénario cataschtroumpf...
Je me suis bien amusé :D


http://kdem.wordpress.com/2011/12/19/enrage/

(je commence à changer... )
avatar
Fao
Fonctionnaire Retraité
Fonctionnaire Retraité

Messages : 2683
Age : 22
Localisation : 240, rue des Enudis.

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Lessivé mais toujours des couleurs
Âge RP : 33 ans, à jamais!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Jeananas le Lun 19 Déc 2011 - 16:51

Je comprends que tu t'es bien amusée, car amusant, ce l'est :3
Un Fao fou (dites ça très vite tiens), pourquoi pas ?
Ce qui me plait le plus c'est quand Fao bouscule ou se bat avec quelqu'un et qu'après on nous dise qui c'est, anonyme puis réel.

- Pas assez de curry, moi je dis, chuchota l’autre d’un œil docte. »

J'ai adore ça 8D
avatar
Jeananas
Floodeur de Profil
Floodeur de Profil

Messages : 1780
Age : 21
Localisation : 240 rue des Enudis MUROF

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Jeana' est une fécatte aux ascendances eniripsa et entremetteuse dans l'âme. Elle travaillait au pour Marion-Erina dans sa boutique à objets divers mais à ouvert sa propre affaire qui concerne le dessin. Mariée au comte et écrivain très reconnu Faolin Nawégling, Eniripsa au catogan, il lui a donné deux enfants : Cyanne (5 ans) sramette et Kalaen (3 ans et 6 mois) ecaflip. ans
Âge RP : 28 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Maev' le Lun 19 Déc 2011 - 18:50

Tu commences à changer, et pas en mal je trouve :) Tu mets en scène plus de personnages, ça fait maintenant quelques textes.

L'expression qui nous a fait éclater de rire, Nico et moi, est le génialissime "Oh, Féca !" de Jeana'. Bizarrement, ça sonne aussi bien qu'un "Oh, f*ck !"
:D
avatar
Maev'
Génératrice de Bonnes Idées
Génératrice de Bonnes Idées

Messages : 519
Age : 23

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Roublarde aveugle ; mariée à Nico' Moneda.
Âge RP : 22 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Moinonminou le Lun 19 Déc 2011 - 19:03

O_O
*déglutit*
Quel texte... Fao' fou...il fait peur.
Il y a cette réplique là de Toro' qu'à cité Jeana'...elle m'a fait sourire.
avatar
Moinonminou
Bon Gros Floodeur de Murof
Bon Gros Floodeur de Murof

Messages : 2866
Age : 21
Localisation : 239 rue des Enudis_MUROF

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Xélorette, taille moyenne, bien formée; intelligente mais a un cruel manque de confiance en elle ^^°
Âge RP : 22 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Kiart le Lun 19 Déc 2011 - 20:17

J'aime ce texte, la folie de Fao'... L'indignation, c'est du grand art!

Je te félicite. Mais si vous voulez mon avis, le passage preferé c'est quanf Fao' se fait embete par le vilain mulou CX

Kiart
Murofien Notable
Murofien Notable

Messages : 663
Localisation : Lointain

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description :
Âge RP :

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Kamilla le Lun 19 Déc 2011 - 21:04

Ah pasque Toro c'est un osa?

'-'

Je dis plus GG moi hein, la flemme.
avatar
Kamilla
Ruetaredom de la Ville de Murof
Ruetaredom de la Ville de Murof

Messages : 1912
Age : 20

Fiche de Personnage
Situation : En couple
Description : Majestueuse clocharde
Âge RP : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Fao le Lun 19 Déc 2011 - 21:49

Il me semble bien qu'oui...
Vampyre, curriphile, mais Osa...
avatar
Fao
Fonctionnaire Retraité
Fonctionnaire Retraité

Messages : 2683
Age : 22
Localisation : 240, rue des Enudis.

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Lessivé mais toujours des couleurs
Âge RP : 33 ans, à jamais!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Kamilla le Lun 19 Déc 2011 - 22:13

J'ai appris quelque chose aujourd'hui.
\o/
avatar
Kamilla
Ruetaredom de la Ville de Murof
Ruetaredom de la Ville de Murof

Messages : 1912
Age : 20

Fiche de Personnage
Situation : En couple
Description : Majestueuse clocharde
Âge RP : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Fao le Lun 14 Mai 2012 - 23:57

Soooo, du Muroooof! (vive l'été)

Et aussi un truc dont je n'arrête pas de penser, de remue-ménager dans ma tête - oh, le nombre de scénarios que j'ai pour ce monde!! -
Partie 1
Partie 2
Partie 3

Et aussi, pour alléger...
Un peu de poésie
avatar
Fao
Fonctionnaire Retraité
Fonctionnaire Retraité

Messages : 2683
Age : 22
Localisation : 240, rue des Enudis.

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Lessivé mais toujours des couleurs
Âge RP : 33 ans, à jamais!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Jeananas le Mar 15 Mai 2012 - 19:51

Wait wait, Fao est passé ici ? *va lire*
Pour Apocalyse, tu as déjà ma médiocre critique de non-connaisseuse ;3;
Pour le texte de Murof, y aura-t-il une suite ? Car je n'arrive pas à identifier les persos =/
J'ai aimé !
avatar
Jeananas
Floodeur de Profil
Floodeur de Profil

Messages : 1780
Age : 21
Localisation : 240 rue des Enudis MUROF

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Jeana' est une fécatte aux ascendances eniripsa et entremetteuse dans l'âme. Elle travaillait au pour Marion-Erina dans sa boutique à objets divers mais à ouvert sa propre affaire qui concerne le dessin. Mariée au comte et écrivain très reconnu Faolin Nawégling, Eniripsa au catogan, il lui a donné deux enfants : Cyanne (5 ans) sramette et Kalaen (3 ans et 6 mois) ecaflip. ans
Âge RP : 28 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Kamilla le Mar 15 Mai 2012 - 20:32

C'est chelou pasque sur la partie Murof, y a ni référence à Murof, ni à Wakfu globalement "-" du coup, si tu ne disais rien à propos de ce texte, personne aurait pu dire qui étaient les personnages, ni où et quand l'histoire se passe.
Et sinon à part la mise en page cheloue les dialogue, ça a la classe :0
avatar
Kamilla
Ruetaredom de la Ville de Murof
Ruetaredom de la Ville de Murof

Messages : 1912
Age : 20

Fiche de Personnage
Situation : En couple
Description : Majestueuse clocharde
Âge RP : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Fao le Dim 20 Mai 2012 - 0:12

avatar
Fao
Fonctionnaire Retraité
Fonctionnaire Retraité

Messages : 2683
Age : 22
Localisation : 240, rue des Enudis.

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Lessivé mais toujours des couleurs
Âge RP : 33 ans, à jamais!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Kamilla le Dim 20 Mai 2012 - 0:37



Je crois que je vais mp à tout le monde l'arbre génalogique de Murof :_: Si tu parlais de Toro sache qu'il est avec mimi actuellement.

Et oui je suis contente pasqu'on voit bien le murof maintenant \o/ mais en même temps y a certains passages qu'Illofa et Iss devraient pas lire. en mon humble avis.
Et puis trop crevée pour lire apo #4 :C
avatar
Kamilla
Ruetaredom de la Ville de Murof
Ruetaredom de la Ville de Murof

Messages : 1912
Age : 20

Fiche de Personnage
Situation : En couple
Description : Majestueuse clocharde
Âge RP : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Jeananas le Dim 20 Mai 2012 - 12:40

Je ne suis pas Iop !
Moi je le suis, ça m’empêche pas de comprendre.
Oui mais toi… t’as des lunettes.

Ces répliques bien que simples m'ont fait sourire :3

Ahahahah, c'est plus compréhensible !
Enfin bon, il a le droit de savoir que Toro et Mimi sont pas ensemble '^'
Si je calcule ça nous fait 40-45 ans environ, bel âge ! Et donc Elianne 5 ans aussi par ailleurs.
Cette petite partie, juste comme ça, à cause du beau temps ? =3 J'aime assez la fin d'ailleurs

J'ai encore une question : qui est le bébé ?
avatar
Jeananas
Floodeur de Profil
Floodeur de Profil

Messages : 1780
Age : 21
Localisation : 240 rue des Enudis MUROF

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Jeana' est une fécatte aux ascendances eniripsa et entremetteuse dans l'âme. Elle travaillait au pour Marion-Erina dans sa boutique à objets divers mais à ouvert sa propre affaire qui concerne le dessin. Mariée au comte et écrivain très reconnu Faolin Nawégling, Eniripsa au catogan, il lui a donné deux enfants : Cyanne (5 ans) sramette et Kalaen (3 ans et 6 mois) ecaflip. ans
Âge RP : 28 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Fao le Dim 20 Mai 2012 - 14:08

Je me suis basé sur les annonces en haut de la première page, il faudrait réactualiser la liste des couples...
Parce que je n'osais pas te demander la généalogie de Murof!!

M'enfin...
J'ai pas envie de vieillir, moi !
J'ai une potion qui me permet d'avoir toujours 35 ans, moi!


Dernière édition par Fao le Ven 10 Oct 2014 - 15:44, édité 1 fois
avatar
Fao
Fonctionnaire Retraité
Fonctionnaire Retraité

Messages : 2683
Age : 22
Localisation : 240, rue des Enudis.

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Lessivé mais toujours des couleurs
Âge RP : 33 ans, à jamais!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Jeananas le Dim 20 Mai 2012 - 14:21

J'ai envie que Kalaen et Cyanne grandissent mais je veux pas être comprise dedans non plus x)
Va voir dans la présentation de Kami, tu trouveras l'arbre !
avatar
Jeananas
Floodeur de Profil
Floodeur de Profil

Messages : 1780
Age : 21
Localisation : 240 rue des Enudis MUROF

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Jeana' est une fécatte aux ascendances eniripsa et entremetteuse dans l'âme. Elle travaillait au pour Marion-Erina dans sa boutique à objets divers mais à ouvert sa propre affaire qui concerne le dessin. Mariée au comte et écrivain très reconnu Faolin Nawégling, Eniripsa au catogan, il lui a donné deux enfants : Cyanne (5 ans) sramette et Kalaen (3 ans et 6 mois) ecaflip. ans
Âge RP : 28 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Kamilla le Dim 20 Mai 2012 - 15:51

Oui au pire le voilà ici avec peut-être quelques détails à changer vu que prisi renie sa fille en ce moment )o)"

Voilà et je repars "^"
avatar
Kamilla
Ruetaredom de la Ville de Murof
Ruetaredom de la Ville de Murof

Messages : 1912
Age : 20

Fiche de Personnage
Situation : En couple
Description : Majestueuse clocharde
Âge RP : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Moinonminou le Dim 20 Mai 2012 - 21:01

J'ai la même question que Jeana': C'est qui le bébé...'3' C'est Kimi?
Et...x) le dernier dialogue m'a bien fait rire...

Voilà! =D J'aime bien le poème...il est bien...

Et faut que je lise l'apo là! )o)
avatar
Moinonminou
Bon Gros Floodeur de Murof
Bon Gros Floodeur de Murof

Messages : 2866
Age : 21
Localisation : 239 rue des Enudis_MUROF

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Xélorette, taille moyenne, bien formée; intelligente mais a un cruel manque de confiance en elle ^^°
Âge RP : 22 ans

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Vlad' le Dim 20 Mai 2012 - 22:38

Le poème, c'est fait.
La double partie Murof, c'est fait.
Les quatre parties de l'Apocalypse, c'est fait.

Bon bah voilà, j'ai rattraper mon retard. Et que veux tu que je te dise ? Tout ce que j'avais à dire, c'est sur Kdem que je l'ai fait.

Par contre, je comprend que tu ne suives plus les actualité. Cela t'as porté préjudice, et si tu veux que, d'une façon où d'une autre, je t'aides à te garder aux courant des gros titres de la presse Murofienne, demandes donc ! En tout cas, je m'en vais dès maintenant réparer mon erreur et ajouter Toro et Mimi à la liste des couples Murofiens... Comme quoi, elles ne sont pas totalement inutiles, ces annonces...

Et soit dit en passant : ton pseudo, il viens bien du Cycle de l'héritage, dis moi ? Un nom elfique, c'est ça ?
avatar
Vlad'
Administrateur du MuroForum
Administrateur du MuroForum

Messages : 3671
Age : 23
Localisation : 239, rue des Enudis, Murof

Fiche de Personnage
Situation : Marié(e) comblé(e)
Description : Iop à lunettes, cheveux en batailles, blonds, tirant légèrement sur le roux. Et pas l'inverse !
Âge RP : IRL + 2 , soit 22 en 2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Mimi le Lun 21 Mai 2012 - 21:15

Wai parce que bizarrement, y'a tout les couples ne haut sauf Toro' et moi )o)
avatar
Mimi
Bombasse incontestée
Bombasse incontestée

Messages : 3574
Age : 19
Localisation : Locataire de Prisckas, 22 rue du synchronisme, Murof.

Fiche de Personnage
Situation : C'est compliqué
Description : Onch onch dans le Punch \O/
Âge RP : Un an de plus que l'an dernier HAHA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Galerie littéraire Faonesque

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum